Si vous vous êtes déjà plongé dans l’histoire du poinçon, vous aurez remarqué que celle-ci est très dense. Et pour cause, les poinçons en France sont utilisés depuis l’époque de la monarchie. Cette technique, qui consiste à marquer les métaux précieux d’un symbole, d’un nombre ou d’initiales, a connu des évolutions au fil des décennies. En France, c’est le bureau de garantie, un service faisant partie des douanes, qui est à ce jour en charge de faire respecter les règles liées à l’utilisation de métaux précieux.

Dans cet article, retrouvez les poinçons les plus courants, afin de percer les secrets de vos bijoux et de connaître leur valeur.

À chaque poinçon sa signification

Dans cette première partie, nous vous donnons les clés pour identifier la pureté de vos bijoux. En effet, les métaux précieux (l’or, l’argent et le platine) sont très malléables et ne peuvent être utilisés brut dans la confection de pièces résistantes. C’est pourquoi, ces métaux forment un alliage avec d’autres, tels que le cuivre ou le fer. Le poinçon de titre, autrement appelé poinçon de garantie, indique les carats d’un ouvrage, c’est-à-dire sa teneur en métal précieux.

Le poinçon de titre

Retrouvez pour vos bijoux en or :

Une tête d’aigle dans un rectangle biseauté : 91,6 % d’or pur, soit 22 carats
Une tête d’aigle : 75 % d’or pur, soit 18 carats
Une coquille Saint-Jacques : 58,7 % d’or pur, soit 14 carats
Un trèfle : 37,5 % d’or pur, soit 9 carats

Retrouvez pour vos bijoux en argent :

Une tête de minerve dans un tonneau, soit 92,5 % d’argent
Une tête de Minerve dans un rectangle, soit 80 % d’argent

Retrouver pour vos bijoux en platine :

Un manchot, soit 99,9 % de platine 
Une tête de chien dans un rectangle biseauté, soit 95 % de platine
Une tête de chien dans un tonneau, soit 90 ou 85 % de platine


Ces poinçons constituent à la fois une signature et un engagement du professionnel à respecter les règles prévues en matière de garanties.


Le poinçon de maître

Après avoir vu les principaux poinçons de titre, découvrez pourquoi il est probable que ce ne soit pas le seul sur vos bijoux.

En effet, les professionnels doivent également apposer un poinçon bien spécifique. Il existe le poinçon de maître en forme de losange, accompagné d’initiales et/ou d’un symbole pour les fabricants. Et le poinçon de responsabilité de forme ovale, pour les importateurs. 

Comme le souligne le site gouvernemental des douanes, ces poinçons « constituent à la fois une signature et un engagement du professionnel à respecter les règles prévues en matière de garantie. »

Maintenant que le sens des différents poinçons est clair pour vous, passons à la pratique ! Autrement dit, au repérage des poinçons sur vos différentes pièces.

Comment repérer les poinçons

Une bonne vue et une loupe sont des pré-requis pour identifier les poinçons. Mais laissez-nous vous aider en vous indiquant dans un premier temps où sont-ils généralement placés.  

Sur quelle partie de votre bijou ?

En ce qui concerne les anneaux ou les chevalières, il est courant de retrouver le poinçon à l’extérieur de la pièce, côté paume, mais il est également possible de le retrouver à l’intérieur. Pour ce qui est des bracelets et des colliers ou chaînes, le poinçon peut se trouver sur les deux extrémités ou sur le fermoir. 

Pourquoi votre bijou n’a pas de poinçon ?

Tout comme la présence d’un poinçon, ne certifie pas à 100 % l’authenticité d’un bijou, l’absence de poinçon ne signifie pas non plus qu’il s’agit d’une contrefaçon. C’est contradictoire ? Pas de panique. Voici les raisons pour lesquelles un bijou peut ne pas avoir de poinçon. 

Tout d’abord, cela peut être dû à son poids. En effet, si une pièce en or ou en platine fait moins de 3 grammes et moins de 30 grammes pour une pièce en argent, alors celle-ci ne disposera pas du poinçon de titre. 

Ensuite, cela dépend également de sa date de fabrication. Comme le précise le site gouvernemental des douanes : « les ouvrages antérieurs à 1838 et ceux postérieurs à cette date déjà revêtus d’anciens poinçons de garantie français sont dispensés d’apposition d’un nouveau poinçon de garantie. »

Enfin, un bijou peut également être dispensé de poinçon si celui-ci est justifié comme étant trop fragile.

Après ce tour d’horizon, n’hésitez pas à exercer votre œil pour reconnaître facilement les poinçons. Car, il s’agit d’un vaste sujet dont les nuances sont nombreuses ! 

Posted by:Esther

Content Manager

Leave a Reply